La liste complète de toutes les attelles

Une attelle est un dispositif médical destiné à immobiliser ou à soutenir une articulation défaillante, un membre blessé ou une partie du corps. Utilisée chez l’adulte comme chez l’enfant, l’attelle favorise la guérison tout en réduisant la douleur.

Conçue de différentes manières en fonction des pathologies et des soins à apporter, l’attelle intervient pour stabiliser temporairement le poignet, le genou ou la cheville. On fait appel à elle en cas d’entorse, de luxation ou de fracture pour favoriser une guérison rapide et sans douleur.

Les plus connues sont l’attelle de Zimmer et l’attelle de Boppe pour le membre inférieur. Mais il existe une multitude de modèles à des prix variables disponibles en pharmacie ou sur internet : articulée, thermoformée, gonflable, amovible… Si vous en avez besoin, vous pouvez en acheter sans ordonnance. Les principales marques qui les proposent sont Aircast, Donjoy et Thuasne.

Voir toutes les attelles (amazon.fr)
Attelle pour le sport

Afin de bien comprendre le rôle essentiel de cet accessoire, passons en revue les différentes attelles disponibles pour chaque partie du corps humain.

Attelle d’épaule

L’attelle d’épaule sert à bloquer les différents mouvements de l’épaule afin de contrôler ou prévenir la flexion, l’extension, la rotation ou l’adduction notamment. Le port de cet accessoire orthopédique diminue la douleur et contribue à une guérison rapide. L’orthèse d’épaule s’utilise aussi pour rendre immobile le bras ou le coude en fonction de la pathologie à traiter.

Les circonstances qui imposent le port d’une attelle d’épaule sont multiples. On y a recours en cas de luxation, d’entorse, de claquage musculaire, de fracture du bras ou de la clavicule, de traumatisme au coude ou après une opération de chirurgie. Elle s’emploie aussi pour accompagner la rééducation de l’épaule après une immobilisation prolongée ou lors de la reprise d’une activité sportive.

On dénombre plusieurs types d’attelles d’épaule. L’écharpe est certainement le modèle le plus connu du grand public. Le gilet orthopédique et l’épaulière sont d’autres dispositifs qui aident à soulager les douleurs chroniques au niveau de l’articulation de l’épaule comme l’arthrose par exemple. Chaque modèle est adapté spécifiquement à la pathologie à traiter.

Attelle d'épaule

Attelle de bras

L’attelle de bras a vocation à soutenir le membre supérieur blessé ou fragilisé. Quand elle se présente sous la forme d’un bandage, l’orthèse de bras offre une parfaite immobilisation du membre. Il en est de même pour le gilet et l’écharpe en bandoulière qui assurent un confort appréciable grâce à la possibilité de régler les sangles.

L’orthèse de bras aide à soulager la douleur en s’ajustant parfaitement à la morphologie du patient. Elle se révèle indispensable dans le traitement des diverses blessures du bras ou dans le cadre d’un accompagnement post-opératoire.

Difficile de s’en passer en cas de bras cassé, le port d’une attelle de bras s’apprécie aussi en cas de foulures musculaires, de fractures osseuses, de douleurs articulaires, de problèmes au niveau du cubitus, du radius ou de l’humérus. La liste des pathologies n’est évidemment pas exhaustive.

Attelle de bras

Attelle de coude

Rigide ou souple, l’attelle de coude, également appelée coudière, a pour fonction de positionner le coude de manière à pouvoir contrôler l’extension et la flexion. Les coudes fragilisés sont ainsi protégés lors de la pratique d’un sport en retenant les mouvements trop brusques. Dans certains cas, l’orthèse est destinée à empêcher complètement le coude de se plier grâce à la présence de plaques d’acier dans la structure.

La prescription d’une attelle de coude est fréquente en cas d’entorse, de fracture, de tendinite, de raideur de l’articulation ou de problèmes neuro-musculaires divers. Elle s’utilise aussi après une intervention chirurgicale pour aider à une rémission rapide de l’articulation.

En général, l’attelle de coude se présente sous la forme d’un manchon à enfiler puis à serrer à l’aide de sangles. Certains modèles élastiques épousent parfaitement le coude pour une meilleure compression. Ces produits se portent facilement sous un vêtement pour davantage de discrétion et restent bien en place sans avoir tendance à glisser.

Voir toutes les attelles (amazon.fr)
Attelle de coude

Attelle de poignet

Lorsque l’on pratique un sport ou que l’on réalise des gestes répétitifs, le poignet peut être amené à subir des traumatismes articulaires ou musculaires. Pour prévenir les blessures et soulager la douleur causée par une sollicitation excessive, porter une attelle de poignet est une solution idéale.

En comprimant l’articulation, cet accessoire permet de rendre plus supportables les foulures et les tendinites tout en accélérant la guérison. L’attelle de poignet a l’avantage de maintenir fermement l’articulation sans nécessairement entraver le mouvement.

Attelle de main

L’attelle de main est conçue pour faciliter la guérison d’une blessure ou d’un traumatisme : fracture, syndrome du canal carpien, entorse, tendinite, arthrite… Elle soulage la douleur et atténue les sensations d’engourdissement ou de picotement.

Attachée au poignet, elle protège la paume et le dos de la main en laissant les doigts ressortir. Son action de compression limite le mouvement de l’avant-bras à la paume mais il reste possible de bouger les phalanges. On peut donc mener des activités manuelles sans trop de difficulté. Elle s’utilise en journée et pendant le sommeil.

Attelle de main

Attelle de doigt

L’attelle de doigt présente un intérêt pour immobiliser totalement un doigt en souffrance ou récemment opéré. En s’adaptant à sa morphologie, l’orthèse stabilise confortablement la phalange et la protège grâce à une structure rigide ou semi-rigide.

L’utilisation d’une attelle de doigt est indiquée pour traiter différentes pathologies douloureuses telles que l’arthrose, la luxation, l’entorse ou la fracture en dispensant la pose d’un plâtre. Certains modèles permettent de bloquer plusieurs phalanges en même temps.

Attelle de pouce

Prescrite pour atténuer toutes les douleurs localisées au niveau du premier doigt de la main, l’attelle de pouce a plusieurs fonctions. Elle soulage la tendinite, l’arthrite et stabilise le pouce en cas de fracture ou à la suite d’une intervention chirurgicale.

Le doigt étant placé dans une position adaptée, l’attelle de pouce permet à celui qui la porte de vaquer de manière plus confortable à ses occupations quotidiennes. On peut s’en servir pour travailler sur l’ordinateur ou faire du sport. Les références vendues dans le commerce ne manquent pas. Chacun pourra trouver facilement attelle à son pouce !

Voir toutes les attelles (amazon.fr)
Attelle de pouce

Attelle de jambe

L’attelle de jambe désigne en général un manchon de compression à fixer sur le mollet. Il sert à augmenter la récupération de la circulation sanguine, à réduire les gonflements et les varices, à limiter les douleurs et les crampes musculaires. On peut l’utiliser dans le cadre d’une activité sportive comme la marche, la randonnée, la course à pied, l’athlétisme, les arts martiaux, le volley-ball, le yoga… Quand elle se présente sous la forme d’une chaussette de compression, l’attelle de jambe se porte discrètement sous un pantalon.

L’attelle de jambe est également employée pour immobiliser le membre en cas de fracture. L’orthèse est soit rigide jusqu’au pied, soit mobile au niveau de la cheville. Selon les besoins, elle peut envelopper la jambe et la cuisse en même temps en s’adaptant à la morphologie du patient. A noter que les expressions gouttière de jambe et protège tibia sont parfois utilisées pour désigner l’attelle de jambe.

Attelle de genou

L’attelle de genou assiste l’articulation dans ses mouvements afin de la protéger d’éventuelles blessures. Cette genouillère médicale soutient la rotule, amortit les chocs lors de la marche et atténue les tensions au niveau du cartilage.

Utilisable en prévention, une attelle de genou apporte surtout une contribution indispensable au rétablissement du patient après une blessure grave ou à la suite d’une opération de chirurgie. Elle contribue par ailleurs à réduire l’inflammation et les sensations douloureuses liées à une entorse, une foulure ou une ostéoarthrite (arthrose).

Attelle de genou

Attelle de cheville

L’attelle de cheville, également appelée chevillère, soutient l’articulation afin de garantir une guérison des muscles et des tendons déchirés. Elle est conçue pour aider à la récupération rapide des blessures ainsi qu’à la rééducation des articulations douloureuses : entorses, lésions de ligaments…

Une attelle de cheville parvient à réduire les mouvements de l’articulation et inhiber l’étirement du tendon. En fonction des modèles, l’attelle de cheville se fixe à la base du mollet à l’aide de sangles ajustables permettant de rechercher la tension adéquate.

Attelle de pied

L’attelle de pied est une appellation générique qui regroupe plusieurs accessoires comme le séparateur d’orteil ou le manchon de compression. Le premier s’emploie pour séparer les orteils afin de les redresser ou de les aligner. Le second favorise le soulagement de la douleur des pieds en soutenant la voûte plantaire.

L’attelle de pied a pour finalité le traitement de la bursite (inflammation locale), de l’hallux valgus ou « oignon » (déviation du gros orteil vers l’extérieur), de la déformation du pied, du chevauchement des orteils et de la fasciite plantaire, blessure liée à un étirement ou à une rupture du fascia plantaire. Le jour comme la nuit, elle assure une modération efficace de l’intensité de la souffrance tout en atténuant la friction entre les orteils.

Voir toutes les attelles (amazon.fr)

 

Complétez votre lecture :