Une attelle de pouce sert à soulager l’arthrose, la tendinite, la foulure, la luxation… Cette orthèse est également utilisée pour stabiliser le pouce après une fracture ou une opération chirurgicale. Son rôle est d’atténuer les douleurs situées au niveau du premier doigt de la main et d’améliorer la guérison.

L’attelle de pouce suit parfaitement le contour du doigt en assurant une légère compression afin de le stabiliser. Elle réchauffe l’articulation douloureuse et la protège des agressions extérieures. Le port d’une orthèse de ce type évite aussi tout appui douloureux.

La conception des attelles de pouce permet de maintenir le mouvement de la main sans altérer la préhension des objets. Il est alors possible de bouger les autres doigts sans entrave. Parce qu’elle est très souple, l’attelle de pouce ne gêne pas non plus l’amplitude du mouvement du poignet.

Quand faut-il utiliser une attelle de pouce ?

L’attelle de pouce a pour fonction de maintenir les phalanges afin de soulager les douleurs liées à diverses pathologies telles que les maladies articulaires dégénératives ou les lésions provoquées par des tensions répétitives. Elle est ainsi particulièrement indiquée dans le traitement de l’arthrose, de l’entorse, de la tendinite, de la luxation mais également de la fracture du pouce. Utilisée pour prévenir les blessures, l’attelle de pouce permet aussi au sportif d’évoluer dans des conditions optimales en réduisant le risque de foulure.

  • L’arthrose du pouce ou rhizarthrose
    La rhizarthrose est une pathologie fréquente qui se caractérise par l’usure du cartilage à la base du pouce. Dans ce contexte précis, l’attelle de pouce a pour but de redresser le doigt. Elle empêche le mouvement de l’articulation afin de mettre le pouce en immobilisation totale. Le soulagement de l’arthrose est alors manifeste.
  • L’entorse du pouce
    Une attelle de pouce s’emploie en cas d’entorse du doigt, lorsque le ligament de l’articulation est lésé. L’orthèse intervient alors dans le cadre d’un traitement orthopédique avec pour mission d’atténuer la douleur et de cicatriser le ligament blessé. Cette blessure se produit quand le pouce est étiré vers l’extérieur, au-delà de son écartement normal. Elle est fréquente dans la pratique de certains sports comme le volley-ball ou le ski. On la rencontre aussi très souvent chez les personnes adeptes d’un sport de combat (boxe, judo, lutte…). Le port d’une attelle de pouce peut durer plusieurs jours, voire semaines, délai nécessaire pour une guérison complète.
  • La tendinite du pouce
    L’attelle de pouce s’utilise pour soigner la tendinite de Quervain. Il s’agit d’une inflammation des tendons du pouce provoquée par des tensions répétées au niveau de l’articulation. Cette affection concerne surtout les personnes exerçant des métiers dans lesquels le pouce est très souvent sollicité (couture, secrétariat, mécanique…). Il est alors nécessaire de mettre le doigt au repos en portant une attelle de pouce pendant un laps de temps de quelques semaines. Des anti-inflammatoires sont également prescrits pour aider à amoindrir la souffrance ressentie.
  • La fracture du pouce
    La fracture du pouce survient souvent lors d’une chute ou de la pratique d’une activité sportive (basket-ball, hand-ball…). Dans les cas les moins graves, les phalanges doivent être longuement immobilisées à l’aide d’une attelle de pouce. A la suite de ce traitement orthopédique, une rééducation s’avère indispensable. Si la fracture nécessite une opération, le port postopératoire d’une orthèse de pouce est à envisager pour accompagner la cicatrisation au cours de la convalescence.

Comment porter une attelle de pouce ?

Comme son nom l’indique, une orthèse pour le pouce se fixe sur le pouce à l’aide d’une sangle élastique et réglable qu’il convient d’ajuster à l’anatomie de la main. Il est facile de la positionner et de la retirer en fonction des besoins.

En général, une attelle de pouce est composée de matériaux souples, légers, anti-bactériens et résistants. Ces éléments sont conçus pour faciliter l’évacuation de l’humidité afin de permettre à la peau de respirer lors d’un port prolongé de l’attelle.

Des sangles auto-agrippantes munies de scratch simplifient sa mise en place. Divers renforts protecteurs rendent également le port d’une attelle de pouce très confortable. Les baleines, armatures flexibles présentes à l’intérieur de l’attelle, permettent d’ajuster l’orthèse à la forme du pouce. A noter qu’il est possible d’acheter en pharmacie une orthèse de pouce thermoformée. Un modèle thermoformable épouse la morphologie du doigt grâce à l’action de la chaleur naturelle de la main.

Certaines attelles de pouce sont prévues pour être positionnées sur le pouce droit, d’autres sur le pouce gauche. Il existe aussi des modèles ambidextres ou réversibles qui s’utilisent indifféremment sur les deux mains. Les principales marques à les commercialiser sont Epitact, Gibaud, Thuasne…

Pour la fixer, il suffit de la placer sur le pouce et de serrer la sangle située à la base du poignet et celle située sur le pouce à proprement parler. L’attelle de pouce ne doit pas comprimer le doigt de manière excessive. Si le serrage est trop fort, le pouce risque de s’engourdir. Le port de l’orthèse doit toujours rester confortable.

Selon les besoins, l’attelle de pouce se porte en journée ou durant la nuit. Une prescription médicale peut éventuellement préciser les modalités d’utilisation. Dans cette hypothèse, il est recommandé de suivre les conseils de son médecin traitant et les indications de son pharmacien.

Enfin, une attelle de pouce se lave facilement à la main. Il suffit de la frotter avec un peu de savon, de la rincer à l’eau tiède et de la laisser sécher à l’air libre.